Nouvelles recommandations CACES chariot

Nacelles : les nouvelles recommandations CACES ® pour 2020

Correspond catégorie caces nacelle CACES PEMP

Équipements concernés

Les équipements visés par cette recommandation sont les plates-formes élévatrices mobiles de personnel (PEMP), au sens de la norme européenne harmonisée EN 280 :2013 :

➜ Machine destinée à déplacer des personnes vers des positions de travail pour exécution de tâches depuis la plate-forme, la position d’accès et de sortie de la plate-forme se trouvant uniquement au niveau du sol ou sur le châssis.

Selon la géométrie de leur structure déformable, les PEMP sont divisées en deux groupes principaux :

Groupe A : PEMP dont la projection verticale du centre de la surface de la plate-forme se trouve toujours à l’intérieur des lignes de renversement, dans toutes les configurations de la plate-forme et jusqu’à l’inclinaison maximale du châssis spécifiée par le fabricant (élévation verticale),

Groupe B : toutes les autres PEMP (élévation multidirectionnelle).

En fonction de leur possibilité de translation, les PEMP sont divisées en 3 types :

type 1 : la translation du châssis ou du porteur n’est possible que si la PEMP est en configuration de transport (position basse),

type 2 : la translation peut être commandée par un organe situé sur le châssis ou dans le porteur, alors que la plate-forme de travail n’est pas en configuration de transport (position basse),

type 3 : la translation peut être commandée par un organe situé sur la plate-forme de travail lorsque celle-ci est en position haute.

Le CACES® R.486 concerne les 3 catégories de PEMP suivantes :

Catégorie A : PEMP du groupe A, de type 1 ou 3

Catégorie B : PEMP du groupe B, de type 1 ou 3

Catégorie C : Conduite hors-production des PEMP des catégories A ou B

Déplacement, chargement / déchargement sur porte-engins, transfert de toutes les PEMP de catégorie A ou B sans activité de production, pour leur maintenance, pour démonstrations ou pour essais.

Changements fondamentaux

De 6 catégories dans la recommandation précédente, on passe à 2+1 (la hors production).

  • Obligation de passer chaque catégorie du groupe d’élévation visé (ex : obligation de passer les test pratique 1B, même si l’objectif initial est uniquement de passer le 3B).
    • En synthèse un salarié qui a besoin de conduire une PEMP « 3B » doit passer la catégorie B. Il aura donc aussi une validation sur la 1B même s’il ne l’utilise jamais (idem pour la 1B s’il ne conduit jamais de 3B).
  • Obligation de charger la PEMP sur un porte char (complexité accrue – profil candidat adapté) 
  • Modification des durées et du coût pour l’obtention de la partie pratique des tests d’un minimum deux catégories

Validité des CACES® R386

La détention d’un CACES® R386 dispense, jusqu’à la fin de sa période de validité, d’un ou plusieurs CACES® R486 selon les règles de correspondance suivantes.

CACES® R386 en cours de validité 1A + 3A 2A 2B 1B + 3B
Dispense du ou des CACES® R486 A Sans dispense

Equipements exclus*

B

*Formation autorisation de conduite pour ces types de PEMP

PEMP représentatives de leur catégorie

Les épreuves pratiques des CACES® R.486 doivent être réalisées sur des PEMP dites « représentatives de leur catégorie ».

Les PEMP représentatives pour chaque catégorie sont les suivantes :

CACES®

R.486

TYPES DE PEMP CARACTÉRISTIQUES MINIMALES NÉCESSAIRES

POUR LA RÉALISATION DES ÉPREUVES PRATIQUES

A PEMP de type 1 groupe A

ET

PEMP de type 3 groupe A

 

Haut. de plancher ≥ 5 m

Avec stabilisateurs manuels amovibles

 

Haut. de plancher ≥ 9 m

B  

PEMP de type 1 groupe B

ET

PEMP de type 3 groupe B

 

Haut. de plancher ≥ 6 m

Déport ≥ 4 m

Avec stabilisateurs

 

Haut. de plancher ≥ 9 m

Déport ≥ 6 m

 

C PEMP de type 1 groupe A ou B

ET

PEMP de type 3 groupe B

 

Avec stabilisateurs

 

Haut. de plancher ≥ 9 m

Déport ≥ 6 m

 

 

Unités de test, théoriques et pratiques, par catégorie :

Une unité de test (UT) représente 1 heure +/- 10 minutes.

Epreuve

Théorique

Epreuves pratiques
Catégorie

A

Catégorie

B

Catégories

C

1 UT 1,5 UT 1,5 UT 1 UT

Comme mentionné au 3/3/1, le testeur ne peut réaliser par journée de test, toutes familles et catégories confondues, plus de :

➜ 7 UT (théoriques + pratiques + option(s)) cumulées ;

➜ dont au maximum 6 UT d’épreuves pratiques + option(s).

Pour sa part, un salarié ne peut subir plus de 7 UT (théoriques + pratiques + option(s)) cumulées, toutes familles confondues, par journée.