[Témoignage] Devenir technicien Vérification Générale Périodique (VGP) des équipements

Avec nos clients, nous écrivons ensemble une histoire. Pour évoquer cette aventure humaine, ils prennent la parole et nous livrent leurs témoignages nous vous invitons à découvrir celui de Pascal MICHELET de la Société UGITECH

Tout d’abord, de quoi parle-t-on lorsque nous évoquons la Vérification Générale Périodique (VGP) des équipements ?

Régulièrement, nous devons faire contrôler l’état de nos installations comme les cuves sous pression, les engins élévateurs, les ponts roulants, les nacelles, les portes d’accès aux ateliers, les lignes de vie … C’est en quelque sorte la réalisation du contrôle technique d’une voiture.

Une formation a été lancée en interne par Pascal Michelet, formateur sécurité sur la conduite des chariots élévateurs, ponts roulants, nacelles, tracteurs et poids lourds, sur le site d’Ugine avec les sites distants.

Pascal a constaté quelques écarts en matière de réactivité, face à la réglementation et que pour mieux y répondre, on se devait de se former et de s’enrichir mutuellement. Nos techniciens ont été nommés responsable des VGP de leur site sans avoir été doté d’une formation initiale. De ce fait, ces responsables commettaient des erreurs et des oublis par méconnaissance. Ainsi, un besoin de formation s’est ressenti par tous et l’acquisition de connaissances sur ce domaine s’est avérée essentielle pour les responsables VGP et pour Ugitech.
 
L’objectif est une harmonisation des pratiques internes sur cette problématique grâce à un benchmark en interne entre sites et un benchmark en externe avec l’intervention de l’organisme «  Alyence ». Le bénéfice est de connaitre les règles et les obligations, et au final de définir un standard pour travailler de manière similaire sur les sites.

Le format de cette formation s’est déroulé sur trois jours avec un apport théorique le premier jour par Alyence. Alyence et son œil neuf. Puis un partage d’expérience, essentiel, sur les deux jours suivants, accompagné par des exercices pratiques sur le terrain.

Formation formateur VGP ALYENCE

Les participants à cette formation rassemblaient des techniciens maintenance, un chef de poste en production et  des acheteurs d’exploitation (un correspondant par site) (Bourg), (Brionne), (Grigny),  (Imphy)  (Saint Etienne) :

« En échangeant, nous nous sommes rendu compte unanimement d’un certains nombres de dysfonctionnements dans nos modes de fonctionnements alors que nous avions l’impression de bien faire notre travail :

– les contrôles par les prestataires extérieurs sont mal préparés. Par conséquence, les vérifications sont régulièrement incomplètes. Or, Ugitech se doit de mettre à disposition les moyens et le matériel nécessaires pour que les vérifications se fassent dans les meilleures conditions.

– les contrôles des équipements et des installations, effectués par des organismes agréés (APAV, DEKRA, VERITAS …) sont réalisés très souvent en notre absence. Cela ne nous permet pas de vérifier les contrôles réalisés, leur pertinence et leur sérieux.

Nous avons pris conscience que nous ne répondions pas tout à fait à la réglementation, que nous manquions de moyens humains et matériels pour bien faire notre travail. Notre priorité aujourd’hui est de sensibiliser nos équipes et nos supérieurs hiérarchiques de l’importance du respect de la réglementation dans ce domaine et du suivi des vérifications d’année en année pour assurer une sécurité constante ».

Pascal Michelet s’est donné comme mission de mettre tous les moyens en œuvre pour que la VPG se fasse dans les meilleures conditions chez Ugitech :

« De cette première édition, est né, un groupe de référents VPG entre les sites, pour échanger et tisser des liens entre homologues, développer le benchmark interne et partager les retours d’expériences. Je veux faire vivre ce groupe et reconduire cette formation (type de recyclage) tous les ans sur un à deux jours. Cela nous permettra de créer des standards de fonctionnement, d’établir un tableau de bord de suivi et de planning, de définir des cahiers des charges communs à tous les sites et de mutualiser les prestataires … Nous sommes motivés pour progresser et nous n’attendrons pas la deuxième édition pour le faire ! ».

Pascal MICHELET

UGITECH

Formateur Sécurité sites